Tout l'immobilier à Maisons Laffitte
21 déc

Votre appartement à Maisons-Laffitte intéressera peut-être un salarié rémunéré au SMIC !

AdobeStock_77139467

Si vous vendez un appartement à Maisons-Laffitte ? Sachez-le, la hausse des taux semble poindre. Malgré une légère augmentation en 2017, les taux sont restés encore à des niveaux bas. Les emprunteurs ont profité de l’action conjuguée des deux banques centrales américaine et européenne pour relancer l’activité économique. Mais toute chose a une fin. Déjà, aux États-Unis, la Fed remonte ses taux directeurs. De son côté, la BCE a annoncé qu’elle mettrait fin à sa politique de Quantitative Easing (destinée à racheter la dette des États de la zone euro) au cours du 1er semestre 2019, elle pourrait même décider de rehausser ses taux directeurs au 2e semestre 2019. Ces actions pourraient aboutir à une hausse de 0,5% des taux des crédits immobiliers.

Heureusement, il y a une bonne nouvelle. Le 1er janvier prochain, les salariés rémunérés au SMIC bénéficieront d’une augmentation de revenus de 100 € net par mois. Grâce cette hausse de 100 € mais grâce aussi à la légère baisse des taux (- 0,10% sur 1 an), ils pourront emprunter davantage, et ce, presque partout en France, à l’exception des villes où les prix de l’immobilier ont fortement augmenté, comme Bordeaux, Paris ou Lyon ! En effet, a capacité d’emprunt avec un SMIC augmente de 10 000 € pour un prêt sur 25 ans en 2019, avec un gain de pouvoir d’achat allant jusqu’à 7 mètres carrés dans certaines villes où les prix de l’immobilier ont baissé, comme à Grenoble par exemple. Peut-être auront-ils des vues sur votre appartement à vendre à Maisons-Laffitte !

« Cette hausse de 100 € du SMIC a bien sûr comme vocation première de redonner du pouvoir d’achat aux Français… Mais pour ceux qui ont un projet immobilier, elle va permettre d’acheter une plus grande surface ou un logement plus près des centres-villes… À condition de s’adresser à une banque qui prendra en compte la prime d’activité (qui constitue la majeure partie de l’augmentation du SMIC) versée par la CAF, comme un revenu… Ce qui est le cas dans uniquement 50 % des banques…», prévient Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée